De quelle formation, compétences et qualités avez vous besoin pour devenir responsable qualité ?

appeler-consultant-isoUne Jeune femme fait sonner mon portable: « Bonjour, je me permets de vous téléphoner de la part d’une amie commune […]  »

Diplômée d’une école de commerce réputée, cette jeune femme s’apprêtait à s’inscrire à un Master QSE.

Elle me fait part de ses interrogations au moment de s’engager… un doute sous forme d’une petite voix qui lui disait de façon persistante « Tu vas faire une bêtise ».

L’écoutant avec attention, elle avait déjà analysé la situation de fond en comble et il m’est apparu qu’elle cherchait, plus une confirmation quant à son choix d’abandonner l’idée de repartir un cursus qualité plutôt qu’un véritable échange.

Je lui ai dit – qu’en ce qui la concernait- elle avait raison de ne pas s’engager sur cette voie.

Soulagement, le sourire dans la voix, elle me remercie chaleureusement de lui avoir remis « les pieds sur terre ».

Pourquoi lui avoir déconseillé ce Master ?

Son but était d’avoir une spécialité pour décrocher son premier poste de manager.

Elle avait fait un peu de qualité en participant de loin à la certification de son entreprise.

Alors elle s’était dit « pourquoi pas ? » .

Profitons de ce cas pratique pour analyser tout cela.

De quelle formation initiale a-t-on besoin pour devenir responsable qualité ?

A priori aucune!

Une bonne partie des personnes en poste aujourd’hui n’ont en grande partie pas fait d’études « spécialisées » et cela pour une raison simple…A leur époque, elles n’existaient pas.

Pourtant, loin de moi l’idée de vous décourager de suivre un Master QSE ou HQSE ou comme on le verra dans le futur HQSECHEZNOUSONVOUSAPPRENDTOUT.

formation-qseJe vois deux avantages principaux aux masters:

1) Le diplôme aujourd’hui est quasi-incontournable pour accéder au poste convoité pour qui ne peut démontrer une solide expérience ou le suivi de formations.

2) Certains Masters dispensent des cours de qualité qui vous feront acquérir rapidement les différentes connaissances, techniques et outils dont vous aurez besoin.

Rapidement? Peut être trop rapidement, le condensé c’est bien mais pour être honnête avec vous, vous ne serez pas pour autant, forcément capable de mener seul(e) une démarche Q ou QS ou QSE…

Pour preuve le tiers des prestations qui me sont demandées aujourd’hui proviennent de jeunes responsables qualité diplômés pour mener à bien des certifications mais qui ne s’en sentent pas capables.

Dans ce cas la formule choisie est souvent le coaching qualité pour transformer leur formation initiale en connaissances opérationnelles.

De quelles compétences a-t-on besoin pour devenir responsable qualité ?

A priori de toutes les compétences propres au manager !

Il vous faudra:

Savoir convaincre: Le changement ne peut se faire de façon pérenne en usant seulement de l’autorité (même si la direction vous soutient). Si vous ne savez pas rendre vivante vos réunions, présenter chaque jour votre projet comme une valeur ajoutée pour chacun vous aurez du mal à mener votre projet à terme.

La résistance au changement est présente dans tous les projets…ne vous contentez pas de prêcher les convaincus allez vers les récalcitrants, les sceptiques, les « anti-qualité » et pour cette dernière catégorie il vous faudra…

Savoir négocier: Chaque acteur dans l’entreprise a une stratégie, des (petits) intérêts à protéger, des aspirations pour le futur…Sachez décoder pour chaque personne ce qui les anime…et usez en (honnêtement il ne s’agit pas ici de mentir ou promettre ce que vous ne pourrez tenir par la suite)pour que les évènements prennent un tour avantageux pour vous !

Savoir s’imposer:La négociation c’est bien, mais si vous avez un charisme de limande au soleil, et qu’à la première contradiction vous tournez les talons, votre projet de certification est compromis !

Vous avez été embauché à ce poste avec une mission claire, et c’est à vous de prendre les choses en main et d’engager les actions qui s’imposent.

Si vous êtes jeunes, vous serez contestés, testés (« cela n’a rien à voir avec la qualité… » , « On a toujours fait comme ca, car c’est ainsi qu’il fat que les choses se fassent », « Heureusement que c’est à moi que tu le dis, si la direction savait ce que tu voulais faire on te passerait un savon » etc…).

Le Master que vous avez choisi vous prépare t-il à cela ?

Savoir s’organiser: A votre poste vous n’avez pas le droit à l’erreur et avec votre « titre » de responsable qualité on vous attend au tournant ! Une procédure inapplicable présentée en réunion ou un tableau des indicateurs pas mis à jour pour la revue de direction et votre crédibilité affichera un score proche de 0.

La rigueur est indispensable à votre métier et vous apportera un respect « naturel » auprès des « anciens » qui en manquent quelquefois…

Savoir prendre du recul sur les évènements: Votre projet de certification n’est pas une ligne droite avec comme seule étape…le tampon de l’organisme.

Vous aurez souvent à rentrer à la maison avec un sentiment d’injustice, vous avez voulu un poste à responsabilité, assumez de prendre les coups même s’ils sont injustes.

Un chef d’atelier vous rabroue, un directeur se dédit après avoir promis?…Profiter de la soirée pour recharger les batteries et durcir votre cuir, demain il vous faudra retourner au combat!

Cette présentation est un petit panel des compétences que vous devrez développer…et cela ne s’apprend pas dans une salle de classe.

.

En conclusion:

Si vous êtes sûrs de vouloir être responsable qualité inscrivez vous à un Master, si vous avez un doute…sachez que le pole emploi déborde de personnes expérimentées qui ne trouvent pas de boulot…passez votre chemin…

De quelles qualités avez-vous besoin pour devenir responsable qualité?

Le  responsable qualité doit avoir des qualités humaines qui facilitent le contact.

Vous n’avez pas pour vocation de gérer des documents au fond d’un couloir mais d’aller au contact de ceux qui sont et font le cœur de métier de l’entreprise pour voir – avec eux – comment il serait possible d’améliorer les choses.

Nous l’avons vu plus haut, la persévérance doit être inscrit dans vos gènes, vous êtes la dernière digue qui assure la conformité de votre système qualité à la norme choisie.

Si vous cédez personne ne rattrapera votre absence.

competence-qualiteLa pédagogie doit faire partie de votre attirail, il vous faudra expliquer, et réexpliquer avec la patience du moine Shaolin!

.

.

Pour conclure…

La dose de savoir faire, et le savoir être nécessaires au poste de responsable qualité ne s’acquiert avec le temps et la persévérance de ceux qui aiment leur métier.

Le responsable qualité est donc- en ce qui me concerne – plus un manager dont la spécialité est de mettre en place des « systèmes » dans l’entreprise, plutôt qu’une personne ayant acquis une somme de connaissances données que ce soit en qualité, sécurité ou environnement…

C’est un beau métier qui apporte de réelles satisfaction, mais qui ne doit pas être choisi par défaut sur un « pourquoi pas »…

Vous comprenez maintenant mieux le sens du conseil que j’ai donné à cette jeune femme.

 

Partagez ce contenu...Tweet about this on TwitterShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Email this to someone

Comments

Name (required)

Email (required)

Site web

Speak your mind